Mohamed Haïti

Novembre 2019

En novembre 2019, le MACAAL a accueilli son second artiste en résidence, le dessinateur et illustrateur marocain Mohamed Haïti.

Les travaux de Mohamed Haïti fixent la mémoire des villes et de leur société. A travers des séries d’illustrations miniatures à la fois minimalistes, géométriques et stylisées, il immortalise l’architecture et documente la culture et les mœurs des villes du Maroc et d’ailleurs.

Inspiré aussi bien par les cultures marocaine et berbère que par la calligraphie arabe ou asiatique, l’artiste se plaît à expérimenter de nouveaux motifs. Ces influences multiples se retrouvent ainsi dans les multitudes de figures qui envahissent ses ciels, conférant aux édifices une aura magique voire mystique, les plaçant hors du temps afin de les inclure dans une histoire universelle.

Mohamed Haïti au MACAAL Residence, Marrakech, novembre 2019.
© MACAAL

Durant sa résidence au MACAAL, Mohamed a poursuivi son travail de sauvegarde de la mémoire et du patrimoine historique, architectural et sociétal du Maroc en réalisant une nouvelle série d’illustrations ayant pour thème la ville de Marrakech. Durant un mois, il a ainsi documenté les édifices religieux et constructions historiques emblématiques de la Cité ocre, mêlant représentations minimalistes et motifs simplifiés et organiques inspirés de ces témoins du passé.

Mohamed Haïti, Menara Garden, Marrakech, Maroc, série Histoires bâties, 2019
Peinture acrylique, encre sur papier, 21 x 29,7 cm

A propos de Mohamed Haïti

Né en 1997 à Agadir, Mohamed Haïti découvre l’art très jeune à travers la calligraphie, la bande dessinée et l’animation japonaise. Après l’obtention d’un baccalauréat en arts appliqués, il entame des études de design graphique, d’illustration et bande dessinée à l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan dont il sort diplômé en 2018.

Mohamed Haïti a réalisé plusieurs résidences artistiques, notamment ‘’Sur les pas de Delacroix – résidence du carnet de voyage’’ à Meknès, et Green Olive Arts International Residency au cours de laquelle il a travaillé sur la ville de Tétouan. Il a également participé à plusieurs expositions collectives à Meknès, Tanger et Tétouan. En 2019, il organise sa première exposition personnelle intitulée Murmures des cités à la galerie Les Insolites, consacrée à la ville de Tanger et ses monuments.

Mohamed est diplômé de l’Institut National des Beaux-arts de Tétouan.

Evénement

Pour clôturer sa résidence, le dessinateur ouvre les portes de son studio au public le jeudi 28 novembre de 18h à 20h afin de présenter sa pratique artistique et sa nouvelle série d’illustrations, Histoires bâties.

Tea Time MACAAL #3